Annonce décevante pour les Québécois envisageant un hiver au Sud: pas d'échappatoire cette fois-ci

PAR SIMONE TREMBLAY    3 DÉCEMBRE 2023  (9H00)
Les Québécois snowbirds hivernant en Floride devront faire face aux caprices d'El Niño, annonciateur de fraîcheur et de mauvais temps.

C'est en effet le météorologue de Météomédia Réjean Ouimet qui a alerté snowboards sur les conditions hivernales à venir en Floride.

« L'hiver qui pointe sous l'égide du phénomène El Niño a une connotation défavorable pour les régions subtropicales. Le phénomène d'eau anormalement chaude provient des régions de l'équateur vers les tropiques. Une conséquence directe est l'amplification du courant-jet. L'impact est beaucoup plus net au sud qu'à nos latitudes. »

image



Le météorologue a mis en avant qu'un corridor propice au passage de systèmes est la raison pour laquelle les experts prévoient des précipitations au-dessus de la normale dans les États du sud des États-Unis.

image

Une situation similaire se profile pour les régions plus au sud, incluant Cuba et le Yucatan, où les impacts d'El Niño sont susceptibles de se faire sentir.

image

Réjean a tenu a préciser.

« Une telle circulation active stimule la formation de perturbations. Alors, dans un tel contexte, on a plus de possibilités d'avoir des précipitations et surtout aussi des nuages. Sous les nuages, l'air tropical est moins chaud qu'en temps habituel. Ainsi, dans le triangle Cancún-Varadero-Miami, la possibilité d'avoir du beau soleil sur une vingtaine de journées par mois d'hiver est plus faible qu'en temps normal.

Les descentes d'air arctique qui viennent du nord causent des gelées et parfois même des flocons en hiver en Floride à l'occasion. Cette possibilité est plus faible cette année. L'axe du froid qui pourrait descendre vers le Québec sera aligné plus à l'est et est donc moins susceptible de dévaler jusqu'à Cuba. »

Les conditions pourraient ne pas être idéales, mais il reste toujours possible de savourer des vacances sous le soleil.

Source: Ayoye
SUJETS SIMILAIRES