Justice rendue: L'homme qui harcelait Annie Villeneuve est déclaré coupable

PAR CAFEWITHALI    13 SEPTEMBRE 2023  (21H05)
Dans le monde des célébrités, il peut arriver d'attirer toutes sortes de fans, même des fans obsédés par l'artiste et harcelants. Ces situations peuvent être extrêmement perturbantes et préoccupantes, surtout lorsque la sécurité de l'individu est en jeu.

C'est précisément ce qu'a vécu la talentueuse chanteuse Annie Villeneuve, qui a récemment partagé son histoire avec ses abonnés sur Instagram.

Heureusement, pour Annie Villeneuve, l'histoire se termine sur une note positive: l'homme responsable de ce harcèlement a été reconnu coupable en justice. Une excellente nouvelle!

Nous souhaitons beaucoup de force à la chanteuse pour qu'elle puisse tranquillement reprendre son quotidien.


Voici l'histoire qu'elle a partagée:

« Aujourd'hui c'est le début d'un nouveau chapitre de ma vie.

D'aussi loin que je me rappelle, l'homme qui a plaidé coupable et qui a reçu sa sentence aujourd'hui m'a harcelé. J'ai tenté de m'adapter en mettant en place différents mécanismes pour tolérer cette situation anxiogène.

J'espérais que la situation se règle d'elle-même et qu'il finirait par me laisser tranquille. J'avais tout faux. C'est fou comme l'être humain a la capacité de s'adapter à toutes sortes de situations, saines ou pas.

Et puis un jour, ce fut trop. Cette situation était présente et affectait plusieurs sphères de ma vie. C'était devenue intolérable. J'ai porté plainte à la police et voilà qu'aujourd'hui, la personne que je craignais de rencontrer à chacune de mes sorties publiques et à chacun de mes spectacles a reçu sa sentence.

Cette personne ne pourra plus rôder pendant des heures sur les lieux de spectacle où je me trouve, attendre que je marche vers ma voiture après un spectacle pour m'approcher, m'offrir des cadeaux malaisants bref, m'épier, m'effrayer et empoisonner ma vie.

Et par-dessus tout, cette personne ne pourra plus m'empêcher de rencontrer mon public sereinement après mes spectacles.

Je regrette d'avoir mis autant de temps avant de porter plainte parce que dès que je l'ai fait, j'ai été bien accompagnée et guidée, entre autres par le Centre d'aide aux victimes d'actes criminels (CAVAC). Et dès que j'ai porté plainte, mon harceleur a été aidé lui aussi.

C'est ce que je souhaitais. Qu'il soit pris en charge par des professionnels et soutenu par ses proches. Cette démarche-là m'a permis de m'en assurer. Dénoncer quelqu'un, c'est l'occasion pour elle/lui de recevoir de l'aide et pour soi, de retrouver sa liberté.

Si je retiens une chose de cette histoire, c'est que lorsque quelqu'un dépasse nos limites et qu'on subit du harcèlement, il faut poser des actions pour que ça arrête. Rapidement. Il ne faut pas hésiter à porter plainte. C'est valable pour tout le monde, dans tous les milieux de vie ou de travail, et ce, peu importe la forme de harcèlement. »


Source: Monde de Stars