Nathalie Simard fait un témoignage déchirant sur l'affaire Guy Cloutier

PAR SANDRINE D    5 SEPTEMBRE 2023  (10H28)
Dans une récente interview avec Marie-Claude Barrette pour la deuxième saison de son balado « Ouvre ton jeu », Nathalie Simard a ouvert son coeur et a abordé sans réserve l'affaire Guy Cloutier.

Marie-Claude Barrette a entamé la discussion en interrogeant Nathalie Simard sur ce qui l'avait finalement convaincue de porter plainte contre son ancien gestionnaire en 2005.

« Quand tu arrives à l'âge où tout a commencé, là tu fais: "Ben voyons". Puis j'ai fait: "C'est pas normal" Et là, j'en ai parlé. Puis, là, je me suis dit: "Ah, voyons donc" Et là, on a mis des mots, parce qu'on ne mettait pas des mots sur ça, sur les agressions sexuelles, sur le consentement, sur le viol. Tu sais, c'était comme ça, ça arrivait juste aux autres, puis c'était comme [...] j'étais une enfant »

Nathalie Simard a également partagé la complexité du silence qui entoure souvent les victimes d'agressions sexuelles:


« Tu sais, on dit que huit victimes sur 10 connaissent son agresseur [...]. La plupart du temps, c'est commis par quelqu'un de ton entourage. Alors c'est ce qui trouble, c'est ce qui installe un long silence aussi, parce que t'aimes l'entourage. Moi, j'aime ses filles, j'aime toute ma famille. Alors je me disais: "Hein, si je le dis, mes frères vont peut-être aller lui casser la gueule. Je ne veux pas qu'ils fassent de la prison pour lui" Ça fait que c'était tout ça, le silence »

Elle a également évoqué les obstacles financiers qui l'ont dissuadée de porter plainte plus tôt, ignorant qu'elle avait accès au système de justice sans frais:

« Je me disais : "ça me prend de l'argent si je veux dénoncer, parce que je n'étais même pas consciente que j'avais accès au système de justice où ça ne coûte rien, où tu es aidé par la société, où tu as des procureurs de la Couronne, des policiers. Dans ma tête, ça m'aurait pris une armée et beaucoup d'argent, que je n'avais pas, parce que c'était tout lui qui avait mon argent. Je n'avais pas le pouvoir de rien. J'étais un grain de sable dans l'océan. C'était trop lourd. C'était impossible. Je ne pouvais même pas imaginer ça" »

Nathalie Simard a également partagé les moments difficiles qu'elle a vécus lorsque sa fille a atteint l'âge auquel elle avait elle-même été victime d'abus:

« Tu ne dors plus, tu n'es pas bien. Je pleurais. J'avais beau avoir des chevaux, ma maison, un enfant en santé, mais ma vie n'avait plus de sens. Parce que j'étais vide »

Lorsque Marie-Claude Barrette lui a demandé ce qui ce serait passé si elle ne l'avait pas dénoncé, elle répond:

« Je ne serais plus là »

Et c'est avec beaucoup d'émotions que Nathalie Simard a évoqué le rôle crucial qu'a joué sa fille en déclarant:

« Quand je dis que ma fille m'a sauvée la vie parce que c'est ça, la réalité. Ça a été lourd pour ma petite fille, qui est rendue une femme aujourd'hui. Elle va taper ses 30 ans. Je suis tellement fière. C'est ma plus belle réussite et ma plus grande fierté »

Un témoignage poignant que vous pouvez retrouver ici:


Source: Monde de stars