Guillaume Lemay-Thivierge et Québecor répondent à la controverse concernant Louise Sigouin

Publié le 30 août 2022 à 16h20
PAR ALEXANDRA DEMERS

Le printemps passé, Le Devoir sortait un article sur la sexologue Louise Sigouin, qui se retrouve dans l'émission « Si on s'aimait ». Cette dernière s'était alors retirée de l'ordre professionnel des sexologues du Québec, alors que d'anciens participants au docuréalité avaient porté plainte.

Voici ce que Denis Dubois, vice-président aux contenus originaux chez Québecor Contenu, a déclaré à Showbizz.net :

« Pour nous, ça n'a rien changé. Louise a continué à faire le même travail. Nous, nous n'avions rien à reprocher, ni à la production, ni à Louise. Nous nous sommes assurés que Louise était bien là-dedans et que les participants - parce que nous étions en cours de tournage - étaient bien aussi. On a expliqué la situation aux gens et tout le monde a continué l'aventure malgré tout. Il n'y a pas eu d'enjeux. Louise s'est retirée de l'Ordre des sexologues, donc elle avait plus de liberté. »

« Ce qui a porté à confusion dans les gens qui ont porté plainte (et la plainte, nous ne l'avons jamais eu d'ailleurs), c'est l'oreillette, mais on fait de la télévision, donc tous nos animateurs ont des oreillettes. C'est peut-être la mauvaise perception, les gens croyaient qu'on lui dictait quoi dire [...] Sinon, après ça, c'est un docuréalité. Donc, quand on accepte de passer là-dedans, ça se peut que parfois on ne soit pas fier de [ce qu'on y voit]. Mais, pour nous, on est très fier de ce produit-là, il marche très bien, on reçoit beaucoup de commentaires positifs des gens du public. Il y a eu beaucoup plus de positif que de négatif. Mais, c'est l'être des réseaux sociaux.... »



Pour sa part, Guillaume Lemay-Thivierge a déclaré ceci :

« Je suis content de ce qui s'est passé pour elle parce que, à mes yeux, ce n'est que mon opinion, elle s'est libérée. C'est une femme qui fonctionne avec un background, une expérience et avec un instinct du tonnerre. Des fois, d'être dans un cadre, l'instinct est obligé de se tasser un peu. »

Voici quand vous pourrez écouter la prochaine saison de Si on s'aimait.

Source : showbizz.net
10 dernières chroniques
pub