Un ministre du gouvernement Legault se met les pieds dans les plats avec des propos extrêmement controversés

Publié le 28 septembre 2022 à 13h57
PAR ALEXANDRA DEMERS

Selon La Presse, un ministre du gouvernement Legault se trouverait dans l'eau chaude suite à des propos très controversés sur l'immigration, qu'il aurait tenus en Mauricie la semaine dernière.

Voici ce que Jean Boulet, ministre sortant de l'Immigration, a déclaré la semaine dernière dans l'extrait partagé sur Twitter par Romain Schué (Radio-Canada) :

« On a deux défis au Québec : un économique, lié à la pénurie de main-d'oeuvre, et un de vitalité de la langue. »

Boulet continue comme suit : « 80% des immigrants s'en vont à Montréal, ne travaillent pas, parlent pas français ou n'adhèrent pas aux valeurs de la société québécoise ».


« La clé c'est la régionalisation et la francisation », déclare-t-il ensuite.



Ces propos qui font énormément jaser, ont été commentés par le journaliste Pierre-André Normandin de La Presse :

« La part des immigrants s'établissant à Montréal recule depuis 20 ans. C'était 76 %. C'est rendu 65 %. Ils vont de plus en plus dans les couronnes (17 %) et le reste du Québec (17 %). »



« Le taux d'emploi des immigrants est très près des gens nés au Canada. 62,2 % sont emploi » a-t-il déclaré dans un second tweet.



« 81 % des immigrants peuvent soutenir une conversation en français... Contre 65 % en anglais. »





Le ministre sortant de l'Immigration a présenté ses excuses, mercredi matin, suite à la controverse :

« Je suis désolé d'avoir mal exprimé ma pensée. L'extrait diffusé ne reflète pas ce que je pense. Il faut continuer de miser sur l'accueil, la francisation et l'intégration des immigrants, qui sont une richesse pour le Québec. »



Le premier ministre aurait confirmé en entrevue mercredi avec Mario Dumont que Jean Boulet se serait « disqualifié » du poste de ministre.

Source : grandstitres.com
10 dernières chroniques