Mélissa et Cédrika Provencher
Crédit photo: Humour & Buzz

Le témoignage bouleversant de la soeur de Cédrika Provencher: un rare moment d'ouverture au public

Publié le 21 mars 2024 à 13h37
PAR SIMONE TREMBLAY

La tragique disparition de la petite Cédrika Provencher, survenue il y a près de 17 ans, est familière à tout le Québec. Son corps retrouvé huit ans plus tard reste entouré de mystère, sans explication sur les circonstances.

L'histoire a profondément marqué le Québec, et il est souvent négligé de considérer l'impact sur les membres de la famille. Mélissa Fortier-Provencher, la soeur de Cédrika, a livré un message bouleversant lors de son intervention au podcast Faut qu'on en parle.

Elle a exprimé avoir vécu une peur persistante pour sa propre vie après la disparition de sa soeur.

« Après, j'ai été traumatisée longtemps. J'avais assimilé que quelqu'un de méchant avait pris ma soeur, je me demandais s'il allait revenir, je dormais dans la chambre de ma mère pendant 1 mois, 2 mois »



Elle a également évoqué les derniers moments qu'elle a partagés avec Cédrika.

« Le dernier souvenir que j'ai d'elle, c'est plate, mais on se chicanait. Elle ne me laissait pas ma bulle, fack elle m'a suivie au parc pour qu'on se réconcilie. Je m'en suis voulu longtemps. J'avais vraiment gros de culpabilité () Je ne suis pas Mélissa Fortier-Provencher, je suis la soeur de Cédrika. C'est dur, tu es toujours dans l'ombre de ta soeur. »

On peut imaginer à quel point cela a dû être difficile pour elle, ayant traversé des épreuves qui ont conduit à plusieurs tentatives de suicide durant sa jeunesse ainsi qu'à des difficultés scolaires.

« C'était une claque dans la face. Et ça a pris du temps à accepter J'étais dans le déni. Quand ma mère m'a dit qu'il fallait que je vienne à la maison parce que la SQ voulait nous rencontrer, je le savais. Je suis allée, ils n'étaient pas encore là, je me suis mise devant la porte de la maison et je ne voulais pas qu'ils rentrent. »

Aujourd'hui maman d'une petite fille de 3 ans, Mélissa, même si le temps adoucit les choses, ne peut oublier et ressent toujours le vide laissé par la relation qu'elle entretenait avec Cédrika.

« J'accepte qu'elle n'est plus là. Mais j'ai de la misère. J'ai de la jalousie quand je vois des gens qui ont des liens avec leur frère et leur soeur. J'ai 14 mois de différence avec ma soeur. C'était un premier amour. C'était ma moitié. J'ai tout perdu. Les repères. »

La famille de Cédrika a traversé des épreuves douloureuses, et nous espérons sincèrement le meilleur pour leur avenir.


Source: Instagram Faut qu'on en parle
SONDAGE
21 Mars   |   220 réponses
Le témoignage bouleversant de la soeur de Cédrika Provencher: un rare moment d'ouverture au public

Connaissez-vous l'histoire de Cédrika Provencher?

Oui20794.1 %
Non135.9 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub