SONDAGES     VEDETTE     TELE

Présentement EN FEU


Michel Courtemanche révèle sans filtre son suicide professionnel


PUBLICATION
Simone Tremblay
1 avril 2024  (20h22)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS




Michel Courtemanche
Crédit photo: Instagram Michel Courtemanche

Après des débuts remarqués, l'humoriste Michel Courtemanche s'est éclipsé de la scène médiatique. Il revient sur son passé et les circonstances qui ont conduit à sa période de désertion artistique.

Le magazine 7 jours s'est plongé dans l'univers de Michel Courtemanche, abordant avec lui ses débuts jusqu'à sa période de désertion artistique, qualifiée de suicide professionnel.
Michel Courtemanche a évoqué son nouveau projet artistique, le spectacle Michel! L'expérience comique, qui le ramène à ses origines.
« Disons que je suis le premier à être fort emballé par ce spectacle qui replonge dans mon univers. Il va y avoir sept artistes sur scène; certains proviennent du jeu, d'autres de la danse ou de l'univers du cirque. Ils ont tous une folie particulière et ils vont interpréter certains de mes numéros de l'époque, tout en conservant leur folie à eux. Ça me fait plaisir de voir certains de mes sketchs réinterprétés par d'autres personnes tout en gardant leur saveur. »

Il évoque également les motifs qui l'ont incité à se retirer de la scène et à quel point cela a été aisé pour lui.
« Ça m'a fait un bien énorme, et je suis vraiment mieux derrière les caméras et les projecteurs que devant. Aujourd'hui, je sais que je suis bipolaire et je me gère. Je n'ai plus ce trac qui m'habitait et je peux faire ce que je veux. Je pourrais même refaire de la scène, mais ça ne me tente pas. Je préfère faire de la réalisation et écrire. C'est ce que je devais faire dans la vie, la scène a été une erreur de parcours pour moi. »

Il a également affirmé ne ressentir aucun regret quant à son retrait de la scène.
« J'avais à tirer la plogue pour plusieurs raisons, autant sur le plan de la santé physique que sur celui de la santé mentale. Avec la charge de travail que ça demandait, si j'avais continué, mon corps ou ma tête aurait lâché. J'étais partout! C'était beaucoup trop, sans compter le trac de fou qui augmentait tout le temps. Ça me rendait malade. Le dernier spectacle en a d'ailleurs été un où je devais improviser. J'ai eu une crise d'angoisse après 20 minutes. Je ne savais pas ce qui se passait, j'étais barré et incapable de continuer. C'était fou, et c'était vraiment un suicide professionnel. J'étais trop fatigué et usé pour donner un tel spectacle, et j'ai fait une crise de bipolarité sur scène. À l'époque, je ne savais pas que j'étais bipolaire, mais avec le recul, j'ai compris ce qui m'était arrivé. J'ai eu ma première crise de bipolarité à 26 ans et, habituellement, c'est vers cet âge-là que ça se déclare. Mais je n'ai su que 10 ans plus tard ce qu'était ce mal dont je souffrais. »

Malgré son absence sur scène, Michel reste actif dans l'industrie. Atteint de bipolarité, il partage que même si cette condition n'est pas entièrement maîtrisée, il a appris à la gérer au quotidien.
Bien qu'il n'ait pas fondé de famille ni trouvé l'amour à long terme, Michel a trouvé son équilibre et affirme être heureux dans sa routine quotidienne. À l'âge de 60 ans, il ne regrette pas les choix qu'il a faits ni le chemin parcouru jusqu'à présent.
Nous sommes ravis de voir Michel partager ouvertement son histoire, de constater comment il a surmonté ses épreuves, et de le voir davantage présent dans les médias.
Source: Michel Courtemanche se livre sans retenue sur son «suicide professionnel»
SONDAGE
1 AVRIL   |   102 RÉPONSES
Michel Courtemanche révèle sans filtre son suicide professionnel

Est-ce que vous vous ennuyez de voir Michel Courtemanche après son retrait de la scène artistique?

Oui4645.1 %
Non5654.9 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques

SPOTTEDNEWSQC.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS