Guy Nantel donne sa définition d'un fier colonisé

Publié le 22 septembre 2022 à 11h13
PAR ALEXANDRA DEMERS

À la suite de son vox pop au Collège Dawson, qui a fait beaucoup jaser, Guy Nantel a remis les pendules à l'heure quant au terme « fier colonisé » qu'il utilise.

Après plusieurs demandes, il a partagé jeudi matin sur sa page Facebook sa définition :

« Depuis le lancement de mon plus récent vox pop, il m'arrive parfois de remettre à leur place (avec grand bonheur d'ailleurs) de fiers colonisés. Certaines personnes m'ont demandé de définir le terme. Alors voici. D'abord, être un fier colonisé, ça n'a strictement rien à voir avec le fait de se définir fièrement comme un Canadien, ce qui est un choix tout à fait légitime. Ce n'est pas non plus le fait d'utiliser des anglicismes en s'exprimant, ce qui arrive à tout le monde. Un colonisé, c'est quelqu'un qui se fait un devoir et une fierté de cracher sur sa propre nation pour se ranger du côté du pouvoir à la manière d'un pleutre. C'est quelqu'un qui passe son temps à mépriser son propre peuple et à le traiter de « loser » alors que dans la réalité, ce qualificatif ne définit que sa propre personne. Enfin, un fier colonisé. c'est quelqu'un qui a troqué son sens de la dignité contre l'illusion d'être important aux yeux de ceux qui dans les faits ne le respectent pas.
Donc en résumé, cela n'a rien à voir avec un choix politique ou la langue dans laquelle on s'exprime. C'est une question de dignité et de respect de soi. »




Et voici le fameux vox pop de Guy :

10 dernières chroniques
pub
pub
SUIVEZ NOUS
facebook
606 100 followers